SAS ou SARL : le statut le plus avantageux pour vous en fonction de votre situation

Lorsqu’on envisage une création d’entreprise ou de société, on entend généralement parler de situation sociale. Il est d’ailleurs beaucoup plus commun d’entendre parler de Sas et de SARL. À un moment donné, il est indispensable de choisir si on veut une société créée dans les règles de l’art. Mais avant de faire un choix, connaître le statut le plus avantageux serait un grand atout. Découvrez ici le statut le plus avantageux entre la SAS et la SARL.

Comment définir une SAS et une SARL ?

Considérée comme une société par actions simplifiées, là SAS est une société commerciale. Elle est dotée d’une grande forme de souplesse dans son fonctionnement, mais surtout dans la rédaction de ses statuts.

A lire aussi : Comment calculer le nombre de clients ?

D’un autre côté, la SARL est une entreprise commerciale également. Sauf qu’ici, il s’agit d’une société à responsabilité limitée. Son fonctionnement diffère assez de celui de la SAS, car plusieurs lois l’encadrent. Ici, chaque associé à une responsabilité limitée d’une somme de son apport.

 Quelles sont les principales différences entre SAS et SARL ?

Bien que les deux sociétés aient beaucoup de points communs, il existe une multitude de différences entre elles. D’abord, la SAS ne limite pas l’entrée de ses actionnaires. Elle accepte un nombre illimité d’actionnaires, ce qui n’est pas le cas au niveau de la SARL. Bien entendu, chez chacun des deux types, il faut au minimum 1 actionnaire, mais la SARL n’autorise pas plus de 100.

A découvrir également : Comment bien réussir une campagne de SMS marketing ?

Ensuite, au niveau de la SAS, la libération partielle du capital social à l’immatriculation de la société est fixée à un minimum de 50%. Pendant  ce temps, il est fixé à 20% au niveau de la SARL. Par ailleurs, la SARL ne dispose généralement que d’un gérant au moment où là SAS autorise un président et d’autres organes de directions régi par les statuts.

Enfin, là SAS privilégie au sein de sa direction la communication et l’information pendant que la SARL accepte juste la communication avec une obligation de consultation des PV.

 Quel est le choix le plus avantageux des deux ?

Pendant que plusieurs personnes sont enclines à choisir là SAS, la SARL apparaît comme plus avantageuse pour la minorité des activités. Il est plus qu’évident qu’en matière d’ingénierie sociétaire et financière, là SAS bat le record sur la SARL. Cette qualité qui est due aux réactions assez libres des statuts de là SAS reste néanmoins un souci.

Compte tenu de la similarité des avantages fiscaux auxquels font face les deux types de société, la SARL devient un gros avantage. En réalité, au moment où il surviendrait des problèmes de financement avec les investisseurs privés, là SAS a tendance à mieux s’en sortir. Mais lorsque celles-ci ne sont pas en ligne de mire, la SARL reste la solution la plus adaptée compte tenu de sa facilité de procédure et son ouverture à la nouveauté.

vous pourriez aussi aimer