Quel salaire pour emprunter 300 000 euros en 2022 ?

Dans le cadre d’un emprunt de 300 000 euros, sachez que la banque fera l’étude de plusieurs facteurs avant d’accorder le prêt. Au nombre de ces derniers, on a vos revenus et votre apport personnel. L’analyse de ces éléments permet à la banque d’avoir une idée de votre capacité de remboursement. Alors, avez-vous des projets pour lesquels il vous faut 300 000 € ? Découvrez dans cet article le salaire que vous devrez en principe percevoir afin que vos rêves se réalisent.

Quel salaire pour faire un emprunt de 300 000 € ?

Pour emprunter 300 000 €, le salaire que vous devez avoir, varie selon la durée de l’emprunt. Si vous souhaitez par exemple faire un prêt sur 10 ans, votre salaire ne sera pas identique à celui qui désire en faire pour 25 ans. De fait, on aura :

A lire aussi : Comment arrêter un contrat Engie ?

Pour une durée de 10 ans

Pour un emprunt de 300 000 € sur 10 ans, le salaire minimum que vous devez percevoir est de 8 100 €. La banque vous accordera environ 300 633 € pour une mensualité de 2 673 €.

Pour une durée de 15 ans

Sur 15 ans, un emprunt de 300 000 € nécessite un salaire minimum de 5 630 €. Vous obtiendrez de la part de la banque 300 407 € avec une mensualité de 1 858 €.

Lire également : Acheter en France en tant qu'étranger ressortissant de l'UE

Pour une durée de 20 ans

Si vous souhaitez rallonger la durée de paiement à 20 ans, il faut percevoir au minimum un salaire de 4 430 €. Dans ce cas, votre capacité d’emprunt sera de 300 108 € avec une mensualité de 1 462 €.

Pour une durée de 25 ans

Vous devez avoir un salaire minimum de 3 770 €, si vous désirez un emprunt de 300 000€ sur 25 ans. Votre capacité financière sera donc de 300 349 €. Quant à la mensualité, elle sera de 1 244 €.

Quels sont les facteurs à considérer pour emprunter 300 000 € ?

Pour évaluer votre capacité financière, la banque procédera à plusieurs calculs. Elle analysera également de nombreux facteurs au nombre desquels, on a :

Vos revenus

Les revenus correspondent aux diverses rentrées d’argent dans votre portefeuille. Ils comprennent le salaire et toutes les autres entrées dont vous disposez. Alors, pour votre emprunt, la banque considère vos revenus selon votre statut. Si vous êtes fonctionnaire ou en Contrat à durée indéterminée période d’essai, la banque prendra votre salaire en compte à 100% dans ses calculs, du moment où celui-ci est régulier et pérenne.

Si vous êtes chef d’entreprise, indépendant, commerçant, intérimaire ou en CDD, la banque prend en compte la moyenne des 3 dernières années d’activité. Cela est dû au fait que vos revenus ne sont pas constants. Si vous avez droit à des primes régulières, ces dernières sont aussi considérées sur une moyenne des 3 dernières années, vu qu’elles peuvent ne pas être identiques.

Par ailleurs, la banque prend également en compte d’autres types de revenus tels que les revenus locatifs que la banque considère à 70%. Les 30% restants représentent une marge de sécurité qui pourrait correspondre à une vacance locative ou à d’éventuels impayés. Même si vous percevrez des allocations, qu’il s’agisse d’une pension alimentaire ou d’allocation perçus à la CAF ou auprès d’autres organismes, la banque ne les considèrera pas.

Le reste à vivre

Votre reste à vivre équivaut à ce qui vous reste après que vous ayez effectué toutes les dépenses contraintes dans le mois. Si votre dossier d’emprunt est accepté, la banque ajoutera la future mensualité à ces dépenses. Cela étant, la décision de la banque sera en grande partie motivée par la somme qui vous reste. Plus votre reste à vivre est important, plus vous gagnez de la cote auprès de la banque.

Le saut de charge

Le saut de charge est un autre facteur à prendre en compte par la banque. Il correspond en effet du résultat obtenu après avoir soustrait votre future mensualité du montant que vous versez actuellement pour votre loyer actuel. Si cette différence négative, votre dossier a de l’avantage. Au cas contraire, la banque hésitera à votre accorder votre prêt.

En somme, votre capacité à emprunter 300 000 € dépend en partie de votre salaire, mais aussi de la durée de l’emprunt. Par ailleurs, pour avoir une idée de votre capacité d’emprunt, n’hésitez pas à faire des simulations sur des sites dédiés.

vous pourriez aussi aimer