Quel âge pour utiliser un rehausseur sans dossier ?

Si la ceinture de sécurité protège les adultes au cours de leurs trajets en véhicule, les enfants d’un certain âge ne le sont malheureusement pas. Pour autant, ces derniers ne seront pas interdits de déplacement en voiture. C’est à ce moment qu’intervient le rehausseur sans dossier. À quel âge peut-on l’utiliser ? Des éléments de réponses ici.

Le rehausseur sans dossier : quel est son rôle ?

Le rehausseur sans dossier est un accessoire de sécurité indispensable aux enfants d’un certain âge. Contrairement à un adulte qui sera protégé par la ceinture de sécurité, en cas de choc, cette possibilité n’est pas offerte aux tout-petits. En effet, la taille de ces derniers fait qu’ils ne peuvent pas être réellement soutenus par une ceinture de sécurité.

A découvrir également : Où est le meilleur endroit pour faire monter ses pneus?

En cas de freinage brusque par exemple, leur thorax n’est pas assez fort pour résister à la pression exercée par le mouvement. De même, les ceintures étant grandes pour les enfants, ces derniers peuvent glisser par le côté s’ils s’endorment.

Un rehausseur sans dossier est donc un accessoire indispensable pour la sécurité de vos enfants pendant vos trajets quotidiens.

Lire également : Quelle voiture Peugeot choisir ?

À quel âge faire usage de cet accessoire ?

Si en tant que parent, vous désirez faire usage d’un rehausseur sans dossier, il faudra tenir compte de l’âge de votre bout de chou. En effet, son usage est bien encadré par la loi. Au fil des années, la réglementation a changé les spécifications relatives à l’utilisation du dispositif.

Jusqu’en janvier 2017, la loi autorisait l’utilisation du rehausseur sans dossier pour les enfants de 4 à 10 ans. Après janvier de la même année, l’âge minimal a changé. Le législateur fixe désormais l’âge d’utilisation minimal à 6 ans. Dès lors, un enfant de 5 ans ne peut être placé sur un tel rehausseur.

Par ailleurs, l’âge n’est pas toujours un indicateur pertinent. Il faut tenir compte des mensurations de l’enfant. Si vous devez tenir compte de la morphologie de votre enfant, il doit être reconnu dans la catégorie 3. Pour faire simple, votre bout de chou doit peser au moins 22 kg et mesurer 1,25 m (125 cm).

Il faut également retenir que le rehausseur sans dossier se place obligatoirement sur la banquette arrière du véhicule.

Un enfant de moins de 10 ans peut-il s’installer à l’avant ?

rehausseur sans dossier

La loi rend obligatoire l’utilisation d’un rehausseur sans dossier jusqu’à l’âge de 10 ans et à l’arrière. En effet, à partir de cet âge, un enfant peut librement faire usage de la ceinture de sécurité dans le véhicule. Cependant, il peut arriver qu’un enfant de moins de 10 ans puisse se passer du dispositif et soit installé devant, mais dans des cas bien renseignés par la loi.

L’enfant de moins de 10 ans pourra être installé à l’avant seulement s’il est placé dans un dispositif bébé dos à la route. Cependant, l’airbag en face de son siège doit être obligatoirement désactivé.

Il peut également être placé à l’avant dans le cas où le véhicule ne disposerait pas de banquette arrière. Si cette dernière n’est pas équipée de ceinture de sécurité, l’enfant peut aussi être installé à l’avant.

Lorsque le conducteur a plusieurs enfants de moins de 10 ans qui occupent l’arrière, tous maintenus par un système homologué, celui qui n’aura pas de place pourrait être placé à l’avant. Dans le cas où la banquette arrière serait occupée, la loi autorise le conducteur à placer son enfant à l’avant du véhicule.

S’il arrive que le conducteur ne respecte pas ces spécifications, une amende forfaitaire de 135 euros peut lui être infligée. Elle peut par ailleurs aller jusqu’à 750 euros.

vous pourriez aussi aimer