Les différents types de terrasses et leurs prix

Les terrasses ou balcons sont une valeur ajoutée dans une maison. Ils peuvent offrir un espace privé pour contempler l’environnement extérieur. Il en existe différents types. La classification est définie par la structure de la terasse, sa position à l’avant ou au sommet du bâtiment et sa fonction. Vous trouverez ci-dessous un aperçu des principaux types de terrasse et de leurs coûts.

Terrasse en surplomb ou surélevée

C’est la plus commune, et architecturalement, parmi les plus anciennes. Il s’agit d’une projection de la façade d’un bâtiment équipé d’une balustrade ou d’un parapet. Le plus célèbre est le balcon de Juliette à Vérone. Avant l’introduction de la technologie du béton armé, la terrasse était soutenue par des étagères en bois ou en pierre. Déjà présent dans les bâtiments historiques, c’est aussi l’un des plus utilisés dans l’architecture actuelle. En termes d’entretien, généralement tous les frais sont à la charge du propriétaire. Ce n’est que dans les rares cas où il y a des éléments de valeur sur la façade. Le prix de ce type de terasse dépend des matériaux et de la surface. Il peut varier de 50 à 450 euros le m².

Lire également : Les meilleurs logiciels d'architecture 3D gratuits

Terrasse du château

C’est un élément architectural plus récent, une terrasse intégrée au mur et au-dessus d’autres balcons. Elle est couramment utilisée, par exemple, dans les copropriétés en bord de mer. Elle permet à chacun d’avoir une vue large et panoramique vers la plage ou la piscine. Dans ce cas, l’entretien du sol, du support, des garde-corps et des parapets peuvent couter. Pour la restauration de la partie du sol, les frais sont à la charge du propriétaire du sol du balcon. Par contre, pour la partie du plafond, ils sont à la charge de celui de l’étage inférieur. Ce coût peut varier de 100 à 500 euros le m².

Terrasse avec balustrade

C’est une terrasse qui peut être commune à plusieurs copropriétés qui l’utilisent pour rejoindre leur appartement. Dans ce cas, comme un escalier est un espace commun, les charges sont réparties selon les millièmes de possession. Leur entretien et leur reconstruction sont à la charge des propriétaires de tous les appartements avec services, à l’exception de certaines dépenses. Le revêtement du parapet, qui fait partie de la façade, est une dépense qui incombe à l’ensemble de la copropriété. En fonction de la qualité des matériaux, ce type de terrasse peut coûter 80 € à 600 €/mètre. Les toitures-terrasses ont une double fonction. Elles peuvent être utilisables par une ou plusieurs copropriétés, et de toiture pour les appartements en contrebas.

A lire également : À quel point les thermostats 8 et 9 en degrés sont-ils équivalents ?

Terrasse en toit plat

C’est une terrasse qui couvre tout le bâtiment, c’est-à-dire qu’elle agit comme un toit plat. La répartition des charges dépend.  S’il s’agit de parties communes, il sert, par exemple, d’étendoir à linge. Tous ceux qui les utilisent doivent concourir au prorata de leurs millièmes parts respectives. Le coût de ces terrasses entre dans la construction de la maison. Toutefois, séparément, la fourchette est de 190 € et 550 € le mettre carré.

Terrasse de plain-pied

Il s’agit d’une chaussée solaire plus petite, qui ne sert pas de couverture de toit entière mais seulement partielle. Les terrasses de niveau se caractérisent par le fait qu’elles ont la même fonction que les terrasses normales. Dans le cas du propriétaire de la maison de niveau, et pour les propriétaires des niveaux inférieurs. Elles ont la même fonction que le toit ou le pavé solaire. Parmi les terrasses planes, on peut également considérer les terrasses à baquets, encastrées à l’intérieur du toit.

Types de terrasses selon la conception

Il est aussi possible de classifier les terrasses en fonction de leur conception. Pour déterminer le prix de ces structures, l’idéal est d’expliquer vos besoins à un spécialiste qui vous fournira un devis détaillé.

Minimaliste

Ce design pour terrasses est à la mode. Il se caractérise par avoir un espace sans trop de décorations ou de meubles. Il s’agit de réaliser un lieu qui a un équilibre en termes de couleurs et d’éclairage. Ces types de terrasse ont généralement très peu d’objets et la couleur prédominante est le blanc. Toutefois, il existe de nombreuses combinaisons.

Dehors pour profiter de la vue

Si vous avez de bonnes vues, vous pouvez toujours installer un porche avec un toit et des enceintes en verre. Cette zone est une extension de la maison qui peut être utilisée aussi bien en hiver qu’en été. Pour l’enceinte, des rideaux de verre pliants peuvent être utilisés. Ils vous permettront d’ouvrir ou de fermer la structure en fonction de la météo. Normalement, plusieurs fauteuils ou canapés sont incorporés avec une table au centre, bien que chaque personne l’assemble à sa guise.

Jardin d’hiver

Si vous avez un jardin, vous pouvez en utiliser une partie et en faire une pièce hermétique. Ainsi, dans les climats plus froids, vous pourrez profiter de la vue sur votre jardin sans avoir froid. Ces structures sont métalliques et une fenêtre en verre est ajoutée pour faire entrer plus de lumière dans la pièce.

Terrasse de la ville

Dans les appartements en ville, l’espace disponible n’est pas toujours : correctement optimisé. Si les terrasses sont ouvertes, elles sont : affectées par le bruit et la pollution de la ville. Pour cette raison, une bonne option consiste à créer une pièce alternative avec une baie vitrée coulissante. De cette façon, le rideau de protection peut parfaitement glisser le long des rails et l’ouverture est plus confortable. Avec cette conception, l’espace est optimisé, une protection acoustique et thermique est obtenue. Cela crée une aire de repos avec beaucoup de lumière à l’intérieur.

vous pourriez aussi aimer