Le mobile, un canal encore sous-exploité

Alors que le trafic sur mobile et smartphone ne cesse de progresser, dépassant même celui sur ordinateur, les entreprises sont encore à la traîne en ce qui concerne l’adaptation de leur site internet et de leur stratégie marketing à ce support.

A découvrir également : L'auteur du Coran est inconnu

Le mobile dépasse l’ordinateur

A l’occasion de la 5e édition du forum de la Mobile Marketing Association France, de nombreuses marques ont évoqué la part croissante du mobile dans le parcours client, au point chez certaines, d’être le premier vecteur de trafic.

Lire également : Trois manières dont la voyance peut vous aider à avancer

Par exemple, l’enseigne Petit Bateau, par la voix de Christel Hennion, la directrice du marketing client et digital, a annoncé que le groupe lancerait dans les mois à venir un site pensé et optimisé pour la consultation à travers les téléphones portables et smartphones.

Une prise de conscience est donc en train de s’opérer, mais les obstacles restent nombreux avant que les enseignes valorisent au mieux le potentiel du mobile. En effet, en termes de chiffre d’affaires, le canal mobile reste à la traîne. Car même si chez Petit Bateau, le trafic vient de près de 50 % du mobile, il ne représente que seulement 25 % du chiffre d’affaires.

Difficile évolution des modèles marketing

Selon une étude de Criteo, 20 % des achats réalisés à partir d’un ordinateur (fixe ou portable) ont été précédés d’un clic sur smartphone. Il devient par conséquent difficile pour le marketeur de mesurer l’impact de chaque canal dans la conversion finale. À tout le moins, cela remet en cause le modèle dominant du « last click » (dernière interaction). De nouvelles pistes sont explorées concernant ces modèles d’attribution, notamment une approche orientée « multi-touch », où chaque canal du chemin de conversion se verra créditer d’une partie de la vente. Pour prendre l’analogie avec le monde du football, l’idée est de non plus seulement valoriser le buteur, mais aussi de tenir compte des passeurs qui ont amené au but.

Une telle approche doit permettre de mieux comprendre l’impact de chaque canal, y compris ceux qui sont rarement pris en compte dans les modèles actuels comme la publicité traditionnelle ou les réseaux sociaux. Tous ces vecteurs capables de transformer un lead en prospect, puis en client.

Un domaine de recherche pointue où il n’est pas toujours facile de trouver des compétences en dehors des grandes agences. Pour des alternatives plus spécialisées et abordables, il est possible de s’orienter vers des freelances digital marketing.

La publicité sur mobile reste encore à inventer

Comme l’a indiqué Julien Lechat, responsable de l’acquisition du groupe Air France, « La mesure de l’efficacité de la publicité mobile est pour l’instant loin d’être parfaite ». D’autant que les campagnes médias mobile viennent à peine d’intégrer un nouveau paramètre, la lifetime value (valeur vie), qui totalise le montant total des profits générés par un client. Un tel indicateur permet ainsi de mieux cibler les investissements en matière de communication.

Pour mieux mesurer l’impact de la publicité mobile, et par conséquent, améliorer les publicités en elles-mêmes, chez PMU, c’est toute une petite armée de data scientists chargés de compulser des quantités énormes de données dans le but de mieux mesure la contribution réelle de chaque canal d’acquisition.

Le mobile, un outil de personnalisation de l’expérience utilisateur

Le mobile est un outil de choix pour personnaliser l’expérience utilisateur. En effet, grâce aux données collectées sur les comportements d’utilisation et aux informations personnelles des utilisateurs, il est possible de leur proposer des contenus adaptés à leurs besoins et centres d’intérêts.

La publicité sur mobile reste encore à inventer pour répondre efficacement aux attentes des utilisateurs tout en garantissant une expérience utilisateur agréable. Les entreprises doivent apprendre à utiliser les bonnes techniques pour toucher au mieux leur audience cible sans être intrusives.

Des solutions existent déjà, telles que la publicité native qui s’intègre parfaitement dans le flux de contenu, ou encore les notifications push personnalisées qui permettent d’envoyer des messages pertinents selon le profil et l’heure de consultation du smartphone.

Mais ces méthodes restent encore limitées, car elles ne touchent pas forcément tous les types d’utilisateurs ni toutes les plateformes disponibles (iOS vs Android). Il appartient donc aux professionnels du marketing digital de trouver un juste équilibre entre intrusion et personnalisation afin de proposer une expérience utilisateur optimale tout en générant du chiffre d’affaires et en fidélisant leur clientèle.

Les enjeux de la sécurité sur mobile : un défi pour les entreprises

Si le mobile est un canal de communication de plus en plus utilisé, il constitue aussi une cible privilégiée pour les cyberattaques. Les entreprises doivent donc mettre en place des mesures de sécurité efficaces pour protéger leurs données et celles de leurs clients.

Le premier défi auquel sont confrontées les entreprises est la sécurisation des applications mobiles elles-mêmes. Effectivement, ces dernières peuvent être vulnérables aux attaques externes pour plusieurs raisons : code source ouvert, absence de cryptage des données stockées sur l’appareil, etc.

De même, la sécurisation du réseau sur lequel circulent les données reste cruciale pour éviter tout risque d’intrusion. Les connexions wifi publiques et certains sites web peu sécurisés peuvent ainsi représenter une menace réelle pour les smartphones et tablettes professionnels.

Les consignes simples à suivre consistent notamment à sensibiliser régulièrement ses employés aux bonnes pratiques (choix d’un mot de passe robuste), limiter l’accès aux informations confidentielles selon le profil utilisateur ou encore installer un antivirus performant dès la première utilisation du smartphone ou de la tablette.

Face à l’évolution rapide des menaces informatiques contre les appareils nomades (ransomwares, cyber-espionnage…), vous devez faire appel à un prestataire spécialisé dans la cybersécurité pour garantir une protection optimale et qui saura anticiper toutes nouvelles formes cachées d’attaques virtuelles visant spécifiquement l’environnement mobile.

L’importance de l’optimisation pour les moteurs de recherche sur mobile

Au-delà de la sécurité, un autre enjeu majeur pour les entreprises sur mobile est l’optimisation pour les moteurs de recherche. Effectivement, les internautes effectuent de plus en plus leurs recherches depuis leur smartphone ou leur tablette, d’où l’importance d’avoir une présence optimale sur ces supports.

Pour cela, plusieurs critères entrent en jeu. Il faut une petite taille sans perte significative du confort visuel et ergonomique.

Lorsque vous avez adapté votre site à la navigation mobile, il faut travailler le référencement naturel (SEO) pour améliorer sa visibilité dans les résultats des moteurs de recherche. Les techniques utilisées restent globalement similaires aux bonnes pratiques appliquées au desktop : travail des balises méta-titres et descriptions pertinentes pour chaque page/webdocument, production régulière de contenu qualitatif lié aux mots-clés propres à vos thématiques phares avec une fréquence soutenue afin d’assurer un rythme constant entre publication/marketing digital/SEO, etc…

Dans ce contexte concurrentiel où chacun souhaite se positionner en haut du classement Google notamment, la mise en avant des contenus tels que des vidéos explicatives ou des tutoriels peut aussi donner lieu à davantage d’intérêt et donc mieux apparaître dans les résultats.

Envisagez aussi la possibilité de créer une application mobile dédiée proposant des fonctionnalités supplémentaires par rapport à votre site web responsive. L’objectif est de fidéliser vos clients et prospects tout en accentuant votre présence sur le canal mobile.

Les avantages de la géolocalisation sur mobile pour les entreprises

La géolocalisation est aujourd’hui une fonctionnalité essentielle des smartphones. Elle permet de localiser l’utilisateur et ainsi proposer des services personnalisés en fonction de sa position géographique. Les entreprises ont donc tout intérêt à exploiter cette donnée pour mieux cibler leur audience et améliorer leur expérience utilisateur sur mobile.

Effectivement, la géolocalisation peut offrir de nombreux avantages pour les entreprises. Elle permet une meilleure compréhension du comportement des consommateurs en termes d’achat grâce au suivi en temps réel de leurs déplacements dans un magasin ou sur un site internet physique (cf boutique). Cela offre aux marketers une opportunité idéale pour adapter leur stratégie marketing à chaque situation particulière rencontrée par le client lorsqu’il se trouve devant vos produits/services.

Pour les commerces physiques, la géolocalisation est aussi très utile pour promouvoir certains produits auprès des clients présents dans le rayon concerné : promotions spéciales sur smartphone activées automatiquement lorsque vous êtes proche du produit visé, conseils traitant précisément du besoin identifié par exemple…

La géolocalisation rend possible l’envoi de notifications push, qui sont souvent plus efficaces que les e-mails car elles sont moins intrusives et plus facilement accessibles depuis n’importe quel écran principal mobile. Ces messages peuvent être personnalisés en fonction de la position exacte où se trouve l’utilisateur ou selon ses préférences antérieures exprimées via son profil social media notamment.

Grâce à la mise en place d’une application mobile, la géolocalisation peut enrichir l’expérience utilisateur grâce à des fonctionnalités de proximité ou encore une liste d’événements locaux liés aux thématiques de votre entreprise. Il est aussi possible d’intégrer des offres promotionnelles pour les utilisateurs situés dans un rayon défini.

La géolocalisation offre un grand potentiel pour les entreprises qui cherchent à améliorer leur expérience utilisateur sur mobile et mieux cibler leurs clients potentiels en temps réel. Il ne faut pas oublier que cette pratique nécessite le recueil du consentement explicite des utilisateurs concernés avant toute utilisation afin de respecter leurs données personnelles.

vous pourriez aussi aimer