C’est quoi l’épine calcanéenne ?

De nombreuses personnes ont du mal à marcher, car elles ressentent des douleurs vives au niveau du talon. Ces douleurs sont souvent dues à une excroissance osseuse connue sous le nom d’épine calcanéenne. Malheureusement, les symptômes et causes de ce mal sont méconnus du grand public. Découvrez de plus amples informations sur l’épine calcanéenne.

Qu’est-ce que l’épine calcanéenne ?

L’épine calcanéenne est une condition médicale caractérisée par une excroissance osseuse ou une prolifération de tissu mou au niveau du talon. Cette condition peut être extrêmement douloureuse et peut entraîner une perte de mobilité. Encore appelée épine de Lenoir, cette pathologie est classée dans la famille des talalgies.

A lire également : CBD et effets secondaires, ce que vous devez savoir

Les symptômes de l’épine calcanéenne comprennent la douleur à la pression sur le tendon d’Achille, la sensibilité au toucher et l’enflure. La douleur est généralement pire après l’exercice et peut s’aggraver avec le temps si l’inflammation n’est pas traitée. L’enflure est le plus souvent visible autour du tendon d’Achille.

L’épine calcanéenne peut également entraîner une rigidité et une diminution de la mobilité du tendon d’Achille. Lorsque vous remarquez ces symptômes, il serait bien de consulter des spécialistes comme Icop Orthopédie.

A lire en complément : Quel est le poids d'un morceau de sucre ?

Les causes et facteurs de risques de l’épine calcanéenne

L’épine calcanéenne est le plus souvent causée par une mauvaise position du pied. Un manque de flexibilité des muscles et des tendons du talon peut également être la cause. Elle est souvent causée par des changements anatomiques tels que le pied plat ou l’arthrite,

Elle peut également être provoquée par des blessures répétées au talon ou à d’autres structures du pied. Les chaussures mal ajustées peuvent également contribuer à la formation de cette excroissance osseuse.

Les facteurs de risque les plus courants pour l’épine calcanéenne sont l’âge, la prédisposition génétique, la maladie, les blessures et les médicaments. L’âge est un facteur de risque important, car l’os n’est pas aussi solide et résistant qu’il l’était auparavant. La prédisposition génétique peut également jouer un rôle, car certaines personnes sont plus susceptibles de développer la maladie que d’autres.

Le traitement de l’épine calcanéenne

Le traitement de l’épine calcanéenne peut comprendre des méthodes non chirurgicales telles que l’utilisation de plâtres ou d’orthèses. Un changement dans le mode vie ou des infiltrations de corticoïdes ciblées permet de calmer la douleur. Cependant, dans les cas les plus graves, une chirurgie peut être nécessaire.

La chirurgie implique généralement l’ablation de l’os et de la chair autour de l’épine calcanéenne. Cette ablation réduit la pression sur le tendon et permet à ce dernier de vite guérir. Après la chirurgie, les patients doivent généralement suivre une rééducation pour réapprendre à marcher et à se déplacer sans douleur.

vous pourriez aussi aimer