Acheter en France en tant qu’étranger ressortissant de l’UE

Lorsque vous êtes un étranger ressortissant de l’Union européenne, vous disposez de certains avantages. Il peut arriver que vivre en France vous donne envie d’acheter et de réaliser un projet ou d’habiter afin d’avoir les pieds à terre. À ce propos, plusieurs questions font surface. On essaie de savoir si on a la possibilité d’acheter en France en tant qu’étranger ressortissant de l’UE. On veut savoir quelle sont les conditions et la procédure. Découvrez avec nous comment s’y prendre pour Acheter en France en tant qu’étranger ressortissant de l’UE.

Est-il possible que les étrangers ressortissants de l’Union Européenne puissent acheter en France ?

Bien évidemment, quand on parle d’achat en ces termes, il est question de bien immobilier. Ainsi, à cette interrogation, on se doit de répondre oui. En effet, actuellement, il n’existe aucune restriction pour les étrangers ressortissants de l’UE et de l’espace Schengen. Ils sont autorisés à faire leur achat en toute légalité. Toutefois, la démarche pour le faire pourrait paraître un peu difficile en tant qu’étranger. Tout ceci est dû au fait, qu’en fonction de votre projet, la banque analysera votre profil de manière différente.

A lire aussi : Quel salaire pour emprunter 300 000 euros en 2022 ?

Cas d’un résident en France souhaitant acheter sa résidence principale

En tant que résident étranger en France, ressortissant de l’UE, votre nationalité pourrait vous aider. En effet, cette dernière vous permet de vous déplacer dans tout l’espace Schengen sans apposer de justificatif. Ainsi, pour la banque, votre profil ne posa absolument aucun problème ou inconvénient. Vous aurez juste besoin de présenter à la banque les documents qu’elle vous demandera à traduire. Il s’agira notamment de certains documents assez somnambules à ceux demandés à un Français : compte à l’étranger, livret de famille et bien d’autres.

Cas d’un non résident en France souhaitant acheter sur le territoire

Si vous n’êtes pas un résident français, la banque se concentrera plus sur votre projet. Ainsi, si vous avez en tête de faire un investissement locatif ou si vous voulez acheter une résidence principale, un service spécifique des banques se chargera de vous. Vous aurez donc une demande de la part des banques qui se résume au strict respect des nombreux critères. Au nombre de ceux-ci, on a un apport minimum de 20% et un taux d’endettement inférieur à 35%.

A lire aussi : Rachat de crédit immobilier : la bonne méthode à appliquer

Par contre, si vous prévoyez déménager en France et vous voulez acheter votre résidence principale, la tâche sera plus complexe. Il serait préférable d’attendre de pouvoir prouver à la banque que vous êtes un résident fiscal en France avant d’entamer toutes ces procédures.

Quelles étapes fait-il suivre pour acheter en France en tant qu’étranger ?

Dès que vous avez les informations nécessaires sur les différents prix et que vous êtes prêt à vous engager pour l’achat, il faudra suivre les étapes ci-après  :

  • Choisissez votre région d’habitation puis définissez à peu près le budget que vous voulez y investir. Faites cela après une bonne comparaison des prix des propriétés similaires de la région
  • Prenez à votre compte un agent immobilier pour vous aider dans vos recherches
  • Prenez toutes les informations nécessaires sur le renseignement de financement de votre acquisition : vous avez la possibilité de faire le calcul de prêt immobilier pour estimer vos mensualités de crédit
  • Recherchez vie et trouvez le bien adéquat et faites une offre
  • Passez à une signature de compromis et tentez d’obtenir un prêt immobilier.
  • Simulez votre prêt en tant qu’étranger et signez un acte de ventre ou un contrat de vente.

Pour terminer, il vous faudra payer certaines taxes. Il s’agit de certains coûts qui entrent en jeu durant le processus d’achat d’une propriété. Au nombre de ceux-ci, on a les frais d’agence et les frais de notaires qui s’élèvent respectivement à 10% et 8% du prix du bien à l’ancienne et 3% à neuf. Ces derniers frais comprennent un impôt de l’état, les émoluments et la rémunération du notaire.

vous pourriez aussi aimer