L’auteur du Coran est inconnu

Il a déjà été prouvé que le texte du Coran n’a jamais été modifié jusqu’à présent mais pas qu’il est effectivement divin. Raison pour laquelle plusieurs personnes croyantes ou pas se demandent qui est l’auteur du Coran ? Une question à laquelle les fervents musulmans répondent systématiquement que Dieu a dicté à Mohammed chaque mot du livre. Cependant les non musulmans rejettent cette idée et attribuent diverses paternités au Coran. Nous revenons donc dessus tout au long de cet article.

Serait-ce Mohammed, l’illettré symbole d’intégrité ?

Cette hypothèse a depuis longtemps été écartée car il est stipulé dans le Coran que Mohammed ne savait ni lire ni écrire. D’ailleurs, aucun de ses contemporains ou autres historiens ne réfute cela. Mohammed n’a reçu aucune sorte d’éducation ou d’enseignement et n’a jamais eu à produire de la poésie ou de la prose orale. Pourtant, tous les approuvent la grandeur de contenu du Coran et ne trouvent en ses textes aucune contradiction.

Lire également : Numéros de services clients gratuits, comment les trouver facilement ?

En effet, ses écrits traitent avec une parfaite cohérence des relations socio-économiques, interactions humaines, idées et systèmes de pensée, bref de l’intégralité de la vie. De plus, le Coran n’a pas encore été édité ou révisé vu qu’il n’a jamais nécessité de révision ou correction. Comment l’ensemble de ces sujets auraient pu être traités aussi précisément par un Arabe du 7e siècle reconnu comme illettré ?

Par ailleurs, Mohammed a toujours été reconnu comme étant un exemple de sincérité et d’honnêteté. À tel point que dans sa communauté, ses contemporains l’avaient surnommé « Al-Amine » autrement dit ²celui à qui on peut faire confiance².  Il ne lui a jamais été attribué de mensonge et plusieurs analystes ont admis qu’il était indéniablement convaincu que sa révélation provenait de Dieu Lui-même.

Lire également : Le bain interrompt-il mes règles ?

Les autres auteurs envisagés

La paternité du Coran a également été attribuée tantôt au diable tantôt aux savants et poètes de cette époque.

Le diable

Certains pensent que le Coran était une œuvre du diable.  Mais s’il en était effectivement l’auteur ou même juste l’inspiration, pourquoi se maudirait-il et s’érigerait en ennemi des êtres humains ? Pourquoi Satan irait jusqu’à se condamner lui-même avec autant d’intensité ?  Est-ce que le diable demanderait aux gens de s’évertuer au bien et d’avoir une moralité irréprochable ? Pire encore, de se montrer vertueux et ne vouer d’adoration à personne d’autre que Dieu ? Le bon sens ne pourrait concevoir l’idée que Satan lui-même ordonne de ne pas l’écouter, d’éviter le mal et même le combattre. Soutenir une thèse pareille serait dénué de toute logique pour des personnes raisonnables. Satan ne se ferait pas autant de tort à lui-même s’il était l’auteur du Coran.

Savants ou autres érudits

Le Coran relate certains anciens faits et événements qui étaient méconnus de Mohammed et ses contemporains (jusqu’au début du 20e siècle).  De plus, des dizaines de versets évoquent des prouesses scientifiques qui viennent pour certaines d’être juste découvertes ou confirmées. D’autres versets abordent la création de l’univers, l’histoire, la biologie, la médecine, la météorologie, l’océanographie, l’astronomie, la physique, etc. Le docteur Bucaille va même jusqu’à conclure dans son étude que : « Vu le niveau des connaissances à l’époque de Mohammed, il est inconcevable que les nombreuses déclarations en rapport avec la science que l’on retrouve dans le Coran puissent avoir été l’œuvre d’un homme ».

Les poètes

Une énorme différence existe entre le style du Coran et la manière de s’exprimer de Mohammed, ainsi que le rapportent les livres de hadiths.  Il est évident dès le premier coup d’œil que les deux diffèrent à tous les niveaux, aussi bien au niveau du style que du contenu. Les paroles du prophète (hadiths) étaient énoncées sur une tonalité de conversation ou de discours oratoire. Il s’appliquait également à exposer les faits et idées de manière logique, un style de communication familier aux arabes.

À l’inverse, le style du Coran est clairement marqué par une autorité tranchante. Quelle personne faillible écrirait un livre en défiant toute l’humanité d’y déceler des contradictions comme c’est inscrit dans le Coran ? Quel étudiant raisonnable, après un examen se permettrait de donner à son professeur sa copie en le mettant au défi d’y trouver une erreur ? Ce style ajouté aux autres éléments inexplicables, poussent les croyants à affirmer que le Coran est tout simplement l’œuvre du Créateur Omniscient.

vous pourriez aussi aimer